#inktober16 aka #fucktober

Cette année j’mets les mains dans le cambouis ! C’est pas que j’ai plus de temps, c’est l’inverse même, mais j’suis chaud-patate !! Donc j’envoie un dessin encré / jour jusqu’à ce que des ptits cons viennent réclamer des bonbon, déguisé en monstre (jusqu’à la fin du mois quoi) . Pour épicer le truc et endiguer la vague kawai / morue à oreille de chat, j’ai décidé de faire une bd. Mais suis trop fainéant pour taper un scénar, donc j’attends vos idées pour que je puisse improviser avec tel un jazzman héroïnomane du neuvième art ! Pour eusses qui sont inspirés, c’est sur la PAGE FB que ça se passe.

 

123 4

5 76 8

9

1011 12 131415 1616-2171819202122232427 282930313233

Read More

3 coquillages.

ob

 

Bonne nouvelle pour ceux qui ne savent pas se servir des 3 coquillages : une version papier de DEUSSE : la légende va voir le jour prochainement. Oui fils. Et comble de l’extase, j’vais ajouter une histoire courte inédite, avec en invité l’ancien ci dessus qui exhibe son gros soufflant (et non ceci n’est pas un sèche cheveux, on est pas chez les big two, t’as vu).

Read More

Bédé éprouvette #5

articleqelm

 

Pendant que certains rentrent en classe, Bart rentre dans le tas !! Oui oui. Si tu es assidu, tu as vu le nouveau virage amorcé en Juillet ! Quoi ? Tu sirotais des mojitos ? J’te résume : Bart a décidé de renaître de lui même. Sauf que cette fois, je vais te laisser finir de digérer « Shooting on location » tranquille et pas t’envoyer le bousin direct comme à l’accoutumée. Il est temps de filouter et de s’insérer vers des plus hautes sphères éditoriales. Et oui fils, prononce « auto éditeur » dans un festival ou une librairie et on a vite fait de te prendre pour un hurluberlu, et ça fatigue vite son homme. Mais pas de panique. Le projet est une relecture d’un de mes classiques et c’est absolument ignoble. D’une méchanceté et d’une dégueulasserie sans borne !!! Je te tiens au jus.

Les ennuis commencent pour la concurrence !

Bonne rentrée mes lardons !!

Read More

2014 – en gros

On peut le dire, 2014 c’était l’année de la bd.
La bd qui coule : Filipetti, le snac, Finkelmescouilles, Derrière les bulles, en dessous des cases, surproduction, sous paiement tout ça. Evidemment tout ça est très morose une fois qu’on boycotte le seul vent d’air frais qui a soufflé sur le 9eme art cette année : ce vent frais c’était bien sûr « Putes Coke Flingues« . 65 pages de bourrinnage à ne pas louper (toujours en vente). C’était cool, on a dédicaçouillé par ci par là et l’opus a fini par se vendre cahin-caha. Avec un titre pareil merde, c’était pas gagné !! Donc un grooos merci à ceux qui se sont arrêtés au stand Bartbd Editions. J’espère que la bd vous a plus, elle est quoiqu’il en soit, non remboursable.

deussesaturé2014

 L’ALBUM 2014

Read More
12